– UNE JOURNÉE A DUBAÏ –

    

Lors de la réservation de notre voyage, nous avons choisit de faire escale une journée à Dubaï, afin de découvrir cette ville dite grandiose et aussi de couper un peu notre long voyage de 16 heures jusqu’en Australie.

Après 6 heures de vol, pas très agréables, nous attérissons enfin à Dubaï, heure locale 6 heures du matin. L’aéroport semble immense, nous circulons un long moment entre escalators, couloirs et autres. Viennent ensuite les différents contrôles de la douane et on récupère nos bagages après une petite attente. On sort enfin de l’aéroport et là : MON DIEU QUELLE CHALEUR !!! Il n’est que tôt le matin et il fait déjà au moins 35°. C’est une chaleur très très humide et étouffante, le temps de fumer une cigarette dans les zones délimitées sur le sol (prévues à cet effet) et on est déjà tout transpirant (hum). On décide de vite trouver un taxi – on aura pas trop de mal, il y en a des dizaines sur un parking – afin de vite aller a l’hôtel. On a à peine ouvert la porte du taxi que c’est le choc thermique !! La clime  est mise à fond, on passe de 35° à max 20° (OUTCH!!). 

En arrivant à notre hôtel le Radisson Blue Deira Creek qui se trouve à 15 minutes en voiture de l’aéroport, on espère qu’une seule chose : que notre chambre soit prête ! Après un super accueil : bagagiste, portier, tous nous salut, le réceptionniste nous trouve une chambre de libre. Bon, on aura deux lits séparés mais on s’en fiche, tout ce qui compte c’est qu’il est 7h30 du matin et qu’on a réussit à avoir une chambre : trop cool !! 

La chambre est top ! Avec un petit balcon et vu sur le fleuve, on est plutôt pas mal ! On décide de se poser un moment, de se préparer, on passe un petit appel Skype à nos parents et on se met à bouger.

On décide d’aller prendre un petit bâteau typique pour nous emmener au OLD SOUK sur l’autre rive. En arrivant près de l’endroit pour embarquer, trois indoux nous accostent afin de nous aider a comprendre comment l’embarquement se passe et où l’on souhaite aller. Mais avant de nous donner une seule réponse l’un d’eux nous demande de prendre une photo avec lui – étonnant pour nous mais on se prête au jeu – après en avoir pris au moins 5, il nous explique où acheter les tickets et pour 4 AED chacun on nous emmènera au souk. On monte enfin sur ce bâteau comment dire, très ancien, et en avant! La balade en bâteau est très agréable et après 10 minutes on débarque à notre arrêt. Ces petits bâteaux doivent être un moyen de transport très utilisé par les locaux. Sur le notre nous sommes que 3 passagers mais on en croise d’autres avec au moins 15 passagers. Il y a également plusieurs arrêts possibles comme le bus en fait.

  
Arrivée au Old Souk, les petits magasins sont ouverts mais il n’y a pas grand monde – il faut dire qu’il est encore tôt. Du coup, tout les vendeurs nous accostent, on ne fait pas un pas sans être solicités. En plus il n’y a que des hommes dans les rues, Gaëlle a eu la bonne idée de mettre une robe, et tous les regards sont sur elle, elle n’est pas très rassurée. On passe donc assez vite notre chemin et on reprend un taxi direction le DUBAI MALL aka le plus grand centre commercial du monde. 

   
   
   
 

On quitte donc le vieux Dubaï pour arriver dans le nouveau Dubaï. On circule sur une sept voix au milieu des buildings, c’est assez impressionnant. Le chauffeur nous dépose devant l’entrée principale et on entre dans ce gigantesque centre commercial. Au début on se dit ” ca va il est pas si grand”, mais plus on s’enfonce à l’intérieur plus on découvre l’immensité du lieu. À notre grande surprise, il n’y a pas énormément de monde dans les galleries et quasiment personne dans les magasins. Magasins qui sont plus somptueux les uns que les autres. On tourne un petit moment à la recherche d’un endroit où manger- bon c’est pas ce qui manque, mais un endroit qui nous plaise . On passe devant l’immense aquarium ouvert sur la gallérie du mall. C’est très impressionnant, on voit même 4 plongeurs capturer une espèce de gros poisson. (ah ouai d’accord!). On trouve un restaurant de bagel et on s’installe, en contre bas on a vu sur la patinoire ouverte sur la gallerie (normal).  Après avoir bien mangé, la fatigue commence à se faire ressentir. Mais avant de retourner à l’hôtel pas question de louper la visite de la BURJ KAHLIFA (la plus haute tour du monde). On choisit de faire la visite du 124 et 125 étages (ce qui est déjà pas mal) car la visite incluant l’étage le plus  haut est trop chère pour notre budget! L’accès à la tour se fait dans le Mall. Une fois avoir passé des contrôles (un peu comme la douane à l’aéroport) et s’être fait confisquer nos briquets (jusqu’à la sortie), on monte dans un grand ascenseur qui, en une minute trente nous propulse au 125ème étage. C’est vraiment impressionnant. Arrivé au 125 ème étage nous sommes libre d’effectuer la visite par nous même, on suit les grandes baies vitrées où l’on aperçoit tout Dubaï, nous sommes bien au dessus des gratte-ciel. On voit s’entremêler toutes les grandes routes, les bâtiments en travaux, le désert ; on se rend compte que Dubaï est vraiment étendue. On continue la visite au 124 ème étage ou l’on passe sur une terrasse entourée de vitres. Notez que durant cette visite, 3 groupes de différentes personnes ( mais toujours d’origines indoux) nous on encore demander de prendre des photos avec eux, après cette séance photo improvisée nous décidons de rentrer à l’hôtel car la fatigue se fait vraiment ressentir – pas facile d’être des stars lol.

   
    
   

Voilà on terminera cette journée à Dubaï tranquillement, car le lendemain réveil à 6 heures du matin et go pour 10 heures d’avion. Et puis même si on est content d’avoir découvert cette ville, nous n’avons pas accroché particulièrement, l’ambiance y est assez particulière.

  

DUBAÏ EN BREF

  • Très très très chaud
  • Trop trop trop de clime dans tous les magasins 
  • Beaucoup trop d’hommes
  • Trop de travaux et de chantiers
  • DUBAÏ MALL a voir 
  • Burj KAHLIFA : visite très impressionnante 
  • On ne peut pas prendre un taxi sans qu’il souhaite vous faire faire le tour de la ville pour tant ou tant de dirhams. 
  • On ne peut pas fumer partout dans les rues, des zones sont délimitées
  • Dubaï est une ville très très propre 
  • Les locaux sont plutôt sympathiques 
  • Il y a des personnes qui vous disent quand traverser aux passages piétons