– BOUM, KANGOUROU, NAROOMA –

Samedi , nous prenons la route vers 14h en direction de Jervis bay où l’on souhaitais s’arreter une journée pour faire du snorkling avant de rejoindre Sydney. Nous devons être à Sydney au plus tard lundi aprés-midi car notre avion pour la Nouvelle – Zélande décolle à 10h mardi matin.
On roule donc toute la journée afin de se rapprocher au plus de Jervis Bay. Je repère un camping sur notre application vers Dalmeny à 2h de Jervis B. La nuit commence à tomber et nous roulons en plein milieu de la forêt sur une route très sinueuse. On ne peut s’arrêter nul part et on décide donc de continuer à rouler car nous ne sommes plus qu’a un quart d’heure du camping. 

Manu est au volant, et moi je regarde des trucs sur mon téléphone quand tout d’un coup je sens que Manu pile et j’entend un gros BOUM !! Un énorme kangourou vient de jaillir de la forêt sur la droite et s’est jeté sur la voiture. Il fait au moins 1m90 pour 120kg. Manu a la bonne réaction en freinant mais malgrès ça on voit des morceaux du phare et de plastique voler et la pauvre bête est projeté sur la voix d’en face et semble ne pas survivre au choc. On reste tous les deux assez choqués mais on reprend directement la route car on ne peut pas rester stationné, c’est trop dangereux. Le van redémarre normalement et arrivé à la première ville on s’arrête pour voir les dégâts. Nous qui pensions que juste le phare était endommagé, on a une bien belle surprise en découvrant la taule toute enfoncée, plus de lampe ni de clignotant. On décide de ne pas aller jusqu’au camping et de passer la nuit sur le parking de l’IGA de la ville (petit supermarché). En faisant une marche arrière pour se garer on voit plein de liquide sur le sol. On descend de la voiture et là on voit tout liquide de refroidissement s’écouler sur le sol. On essaye de voir d’où peut venir la fuite mais il fait nuit noire et on ne voit rien. Demain c’est dimanche, ce qui veut dire qu’il n’y aura pas de mécano d’ouvert, on capte à peine une barre de réseau et pas internet, on ne connait même pas le nom de la “ville” enfin du village qui se résume à un café et un supermarché, et pour finir on est à 400km de Sydney où on doit être dans deux jours. Autant vous dire que l’on est tous les deux complètement anéantis par tout ça, et que l’on ne voit pas comment on va faire ! On espère que la fuite vient d’un tuyau et non du radiateur et que l’on trouvera un moyen pour colmater et repartir au plus vite mais on n’y crois pas vraiment…On va donc se coucher et on avisera le lendemain.
Le lendemain matin 7h, je me réveille et décide d’aller chercher un café. Quand j’arrive le café n’est pas ouvert mais deux hommes (env la soixantaine) attendent également et commence tout de suite à me parler en me disant de prendre une chaise et que le café va ouvrir dans 5 minutes. Il me demande ce que je fais ici et je leur raconte notre histoire. Ils semblent tout de suite compatissant à ce qu’ils nous arrivent et essaye de me rassurer. Ils me disent que malheureusement aucun mécano n’est ouvert aujourd’hui et qu’il faudra attendre lundi matin. Le café ouvre et on s’assoit tous en terrasse d’autres de leurs amis arrivent et tout le monde commence à essayer de trouver des solutions pour nous aider. En effet l’un d’entre eux Mick part pour Sydney lundi midi pour le boulot et il propose de nous emmener gratuitement. Ils viennent chacun leur tour regarder notre van et nous dise que le radiateur et surement percé mais que l’on ne pourra pas l’enlever avant d’avoir redresser la taule. Le kangourou a enfoncé le radiateur sur la droite ce sui à provoqué la fuite. Ils nous disent qu’ils vont revenir à l’heure du déjeuner pour essayer de bricoler le van et voir ce qu’ils peuvent faire, car là ils partaient pour une ballade en moto. Nous restons donc au café encore dévastés.. Je n’arrive pas à retenir mes larmes. 
Là je vois un autre gars arrivé en 4×4 Dino et je vais lui demander s’il ne connait pas un mécano, il me dit que non pas vraiment et on discute un moment. Puis il repart. On est toujours au café quand une femme Kate vient nous parler en Français, elle nous dit que Timo est son voisin et qu’il lui a parlé de nous, et comme elle est touchée par notre histoire et qu’elle adore la France et parler français elle nous invite à venir déjeuné chez elle et passé l’après-midi avec elle et ses enfants. On accepte et la remercie, on prend son numéro et elle repart. On retourne au parking vers le van et Timo revient avec le mécano de la ville qu’il vient de croisé et qui jette un coup d’oeil au van. Il nous dit que c’est bien le radiateur mais que ça va être un gros boulot de redresser tout ça et que lui ne peut pas le faire mais qu’il connait quelqu’un qui pourrait le faire. Il prend notre numéro et nous dit qu’il nous tiendra au courant. Il est 10h30 et on décide d’aller fair un petit tour à la plage qui est juste en face pour se changer les idées. On tombe sur un petit lagon qui est vraiment très joli.

En retournant au van on voit que les hommes de ce matin sont revenus ! Rod, John et deux de leurs amis sont venus pour bricoler le van ! Ils réussissent à redresser un peu la taule à l’aide d’un cable qu’ils accrochent à leur 4×4. Ils nous achètent du produit pour colmater les trous du radiateur, mais ça ne marche pas trop, du coup ils essayent avec du poivre qui ralentit un peu la fuite. Puis ils nous escortent jusqu’à la ville à 15min de route où se trouve le mécano pour demain. Ils se mettent une voiture devant nous et une derrière et on fait deux stop pour remettre de l’eau dans le radiateur.
Une fois arrivé, John nous invite à prendre une douche et à déjeuner chez lui. Les autres repartent mais Rod nous dit qu’il viendra demain matin à 8h avec nous au garage. On passe un bon moment chez John avec lui et sa femme puis il nous redescends au van. Nous avions entre temps prévenu Kate que l’on pourrait pas être là pour le déjeuner. Elle nous renvoie un message dans l’après-midi en nous proposant de venir nous chercher et que l’on vienne diner tôt chez elle. C’est donc vers 15h qu’elle vient nous prendre. On passera l’après midi avec elle au bord de la piscine, avec sa voisine Jess et leur deux filles Sandy et Hanna. On passe vraiment un super moment et ça nous permet de nous changer un peu les idées après toutes ces émotions. Timo ( le mari de Jess) nous rejoint également puis Ben le mari de Kate arrive lui aussi avec leur fille ainée. On dine tous ensemble dehors, et Kate nous fait un super barbecue, avec vin, champagne et pavlova faite par Jess pour le dessert ! Tout le monde est vraiment adorable !! Après le diner on va faire un tour à la plage qui se trouve à 5 min de marche, puis vient l’heure de rentré et Ben nous ramène!
On passe la nuit dans le van garé devant le garage. Le lendemain on retrouve Rod au garage et il explique notre situation au garagiste qui à l’air lui aussi très sympa ! Puis Rod part rejoindre sa femme pour prendre un café mais nous invite à les rejoindre quand nous aurons finit de discuter avec le garagiste. Il souhaite absolument nous offrir un café et un petit dèj. On passe donc encore un super moment avec lui et sa femme. Puis il nous propose de nous emmener faire un tour de la ville lorsqu’on aura finit de préparer nos sacs pour la NZ, et de nous emmener ensuite chez Mick, qui nous emmènera à Sydney. 
On découvre donc la ville de Narooma avec Rod, qui est vraiment une superbe petite ville en bord de mer avec des lagons et de belles plages ! Il nous emmènera voir les lions de mer, puis nous ferons une balade le long du lagon où l’on verra plein de raies dans l’eau. Le temps est vraiment magnifique, il fait chaud et l’eau est incroyablement transparente. Après un arrêt chez lui pour nous donner des bouteilles d’eau, Rod nous dépose chez Mick. Il nous donne également son numéro et nous dit de l’appeler à notre retour. On embarque dans la mercedes E350 V6 de Mick (pas mal comme mode de transport) qui nous déposera directement à notre hôtel à l’aéroport de Sydney. (Nous avions du coup réservé une chambre et annuler notre réservation de parking pour les deux semaines).

      

Australia Rock
   
    
  

   
  
 
   

 

CONCLUSION DE NOTRE (MÉS)AVENTURE: 

On a eu beaucoup de chance !! Le van aurait pu être foutu et ne plus marché du tout si le kangoo avait taper plus au milieu. Nous aurions pu être très blessés. Et raté notre voyage en NZ. Et on a eu la chance exceptionnelle d’être pris en charge par des gens fantastiques !! Un grand merci à eux tous car sans eux je ne sais pas comment on aurait fait !! On a eu encore une fois la preuve de la gentillesse et de l’hospitalité australienne ! Et on a également pu découvrir la ville de Narooma qui est vraiment une très belle petite ville où il fait bon vivre ! On se verrait bien vivre là-bas d’ailleurs!!
Après l’avoir entendu plusieurs fois maintenant c’est sur, nous ne roulerons plus la nuit !!